lundi 26 septembre 2022

Riad Sattouf :" L' Arabe du Futur"

Ce roman graphique de Riad Sattouf raconte l'histoire vraie mais peu banale d'un enfant blond et de sa famille dans la Lybie de Khadafi et la Syrie d'Hafez Al-Assad.


 Le Tome I s'intitule "Une Jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984)".

Voir ici.

Riad Sattouf est un auteur de bandes dessinées et un réalisateur français, né en 1978 à Paris.


Dans les années 2000, il est révélé par une série de bandes dessinées : Les pauvres aventures de Jérémie, Pascal Brutal, La vie secrète des jeunes, Les Cahiers d'Esther.



Il a réalisé un premier long métrage en 2009 : Les Beaux Gosses.

Il a publié dans Charlie Hebdo jusqu'en octobre 2014 et durant 9 ans : La vie secrète des jeunes.

Depuis 2014, il est l'auteur de la BD autobiographique : "L'Arabe du Futur" (Allary Editions).

Cinq tomes sont sortis, mais je n'ai lu que le Tome I, où il décrit avec humour la rencontre de ses parents (un père syrien et une mère bretonne).

Les thématiques de l'auteur : l'image du père, le contexte géopolitique du Moyen-Orient de l'époque, le contraste entre les cultures et les traditions européennes et orientales.

A la fois didactique et très personnel, ce récit foisonne de petits détails et passionne tout autant qu'il étonne.

J'ai trouvé cette BD dure, de par son réalisme sans jugement et le contexte décrit avec vérité et justesse : le machisme omniprésent, l'absence de la mère et des femmes dans les décisions quotidiennes, la haine permanente des juifs, les failles de ces deux régimes dictatoriaux,...

Question essentielle que pose cette série de BD : qu'est-ce qui a échoué pour que la construction optimiste de l'"arabe du futur" se termine, 35 ans plus tard, en guerres sanglantes ...?

En Syrie avec Hafez Al-Hassad


Cette série rencontre un énorme succès éditorial.

Voir sa biographie ici.

Voir le site de Riad Sattouf : ici.

Ecouter Riad Sattouf :  ici.

vendredi 16 septembre 2022

Au Nice Jazz Festival 2022 : Christian McBride, contrebassiste élégant ... et génial

 

J'ai découvert avec grand plaisir et intérêt Christian McBride au "Nice Jazz Festival" le 15 Juillet 2022.


Christian McBride est un contrebassiste, bassiste et chef de Big Band de jazz américain, né en 1972 à Philadelphie.



Il est considéré comme l'un des meilleurs contrebassistes de sa génération au sein de la communauté Jazz, et on le compare à Ray Brown et Charlie Mingus.

Dès l'âge de 8 ans, Christian se met à la basse électrique pour se mettre ensuite à la contrebasse acoustique. Il suit alors des cours de contrebasse classique auprès du contrebassiste Neil Courtney, membre de l'Orchestre de Philadelphie.

Après ses études secondaires, il est accepté à la prestigieuse Juilliard School de New-York (ici).

Depuis 2000, Christian McBride a créé son propre groupe : "The Christian McBride Big Band", acclamé par la critique.


En 2007 (à 35 ans), il comptait déjà 240 enregistrements ou participant à des sessions comme sideman.

Musicien convoité par delà la famille du jazz, Christian McBride a été le complice de Sonny Rollins, Herbie Hancock, Chick Corea, mais aussi de Paul McCartney, Isaac Hayes, James Brown,...

En 2016, il est directeur artistique du Newport Jazz Festival.

Il est détenteur de 8 Grammy Awards et du Grand Prix de l'Académie du Jazz.

Il s'implique dans des projets éducatifs tout en défendant la place des Afro-Américains dans la culture musicale des Etats-Unis.

Par son groove mâtiné de blues, il apporte une inestimable contribution au jazz acoustique contemporain.


Voir son site ici.

Edité en 2015
Récompensé par un Grammy Award
pour le meilleur solo en improvisation


Ecoutez ici Christian McBride dans le Trio "Fried Pies" en Live Studio Session.

Ici : "Christian McBride Trio".

Ici : dans "Tangerine".

Christian McBride et Sting, ici, dans "Consider Me Gone".

jeudi 1 septembre 2022

A Chicago 2022 : Nora Jean Wallace, née pour chanter le Blues

 Lors du Chicago Blues Festival, j'ai été à nouveau impressionné par la prestation de Nora Jean Wallace (ou Nora Jean Bruso).


Septième enfant d'un métayer du Mississippi, elle a grandi dans le Delta avec ses 15 frères et soeurs, sur une plantation à mi-chemin entre Clarksdale et Greenwood, son lieu de naissance.

Travaillant la semaine dans les champs de coton avec sa famille, elle attendait avec impatience les vendredis et samedis soirs et alors c'était une autre vie qui commençait.

Sa grand-mère possédait le "juke joint" local, ce genre de boite de nuit - club où l'on jouait le blues du Delta et son père et son oncle étaient des musiciens accomplis qui s'y produisaient pour une "thérapie musicale" à vous remuer les tripes.

Son second CD, "Going back to Mississippi" est l'hommage rendu par Nora Jean Wallace à ce lieu et à cette époque de sa vie.

Avec une telle imprégnation musicale dès sa plus tendre enfance, il était inévitable que Nora Jean trouve sa propre voie (et voix) musicale.

Elle s'est formée non seulement à l'école des chanteurs de Blues classique (tels Howlin'Wolf) mais aussi en écoutant les chanteurs de Soul à la radio : James Brown, Aretha Franklin, Ray Charles,...


Après son déménagement à Chicago, sa carrière a pris son essor, vers 1985 : enregistrements, tournées en Europe, au Canada et aux USA et après une pause pour raisons familiales, elle a repris en 2002 en intervenant au Chicago Blues Festival.

Dès 2004, l'industrie musicale et ses pairs  l'ont reconnue comme l'une des dix plus grandes artistes de Blues de Chicago, et la prochaine "Reine du Blues".


J'avais déjà été fortement impressionné par sa prestation lors du Chicago Blues Festival 2010 (Voir ma note de 2010 ici) et je l'ai été à nouveau lors de cette édition 2022!

Ecoutez ici "I'm a Blues Woman".

Ici dans "Going Back to Mississippi".

Ici dans "It Makes Me so Mad".

Ici dans "Don't You Remember".


mercredi 31 août 2022

Chicago Blues : Joey J. Saye assure la relève!

 

Joey J. Saye, présent au Chicago Blues Festival 2022 est compositeur, guitariste et chanteur de Blues de la nouvelle génération.


Né en Illinois, près de Chicago, d'une famille originaire du Liberia, il a baigné dès sa jeunesse aussi bien dans la musique d'Afrique de l'Ouest que dans la musique country.

Il a été introduit dans le milieu du Blues dès l'âge de 16 ans et dès lors a continué à jouer et à se produire à Chicago et dans ses environs.

Il a partagé la scène avec des musiciens renommés tels que Mary Lane, Willie Buck, Billie Flynn, Bob Stroger.

Avec Bob Stroger, à droite

Il se produit régulièrement au Rosa's Lounge.

Voir son site ici .

Sa réputation de compositeur et de chanteur-guitariste de Blues est désormais solidement établie et Joey J. Saye est prêt à assurer la relève !


Ecoutez ici Joey J. Saye au Rosa's Lounge à Chicago.

Ici au Bilbao Blues Festival.

Ici, avec Bob Stroger, la transmission!

Ici , Festival '99' Merlefest 2022 (Caroline du Nord).


mardi 30 août 2022

A Chicago : Jamiah Rogers, nouveau talent de la scène Blues

 

La remarque a souvent été formulée comme quoi la génération du blues "historique" n'était plus si jeune, en témoignent mes deux précédentes notes sur les maîtres incontestés du blues Erwin Helfer (86 ans) et Bob Stroger (91 ans), et que le blues disparaitrait avec eux.

Que nenni!

Une nouvelle génération et de nouveaux talents prennent la relève.

Jamiah Rogers

Tout d'abord le bassiste Jamiah Rogers, qui s'est également produit au Chicago Blues Festival 2022.

Parmi les nouveaux talents de la scène Blues, Jamiah Rogers est certainement l'un des plus fougueux, un jeune prodige en début de carrière.

Son père Tony, bassiste confirmé sur la scène de Chicago lui a transmis dès son plus jeune âge la passion de cette musique et lui a permis de rencontrer de nombreuses légendes de Chicago.


Instrumentiste prodige, possédant dans les doigts toute l'histoire de la guitare blues, Jamiah Johnson s'impose incontestablement aux oreilles des amateurs comme le grand réformateur du genre dans les années à venir.

A 22 ans, il a déjà enregistré trois albums, c'est tout dire.

Le titre de son dernier album résume assez bien le personnage et son univers : "Blues Superman".

Jamiah Rogers a découvert l'Europe et la France en 2018 et ne demande qu'à s'y imposer!

Ecoutez le ici dans "Blues Superman".

Ici avec le "Jamiah Rogers Band "au fameux Rosa's Lounge de Chicago.

Ici avec le "Jamiah Rogers Trio".

dimanche 28 août 2022

A Chicago : Bob Stroger, génial bassiste de blues de 91 ans

 

Bob Stroger est un génial bassiste, chanteur et auteur-compositeur américain de blues électrique auquel le Festival de Blues de Chicago a également rendu hommage, ce 10 Juin 2022.


Bob Stroger, né le 27 décembre 1930 dans le Missouri, a su à nouveau captiver son public par son dynamisme et ses interprétations qui vous prennent aux tripes.


Il fait partie depuis des dizaines d'années du Gotha du Chicago Blues.

Il est sans conteste l'un des meilleurs bassistes de sa génération et a accompagné une pléiade de musiciens et de groupes prestigieux : Otis Rush, Sunnyland Slim, Louisiana Red, etc ... soit plus de 30 albums Delmark!


Il entreprend un nouveau départ à 91 ans : après 70 ans de carrière, il vient en effet de signer un contrat d'enregistrement chez Delmark, le fameux label de Chicago.



Bob Stroger est devenu un phénomène et une véritable icône dans l'univers du blues!

A l'occasion de l'hommage qui lui a été rendu ce jour, Bob Stroger avait tenu à inviter pour l'accompagner  le saxophoniste Sam Burckhardt.

Sam Burckhardt

Sam Burckhardt, né en 1957 à Bâle, vit actuellement à Chicago depuis l'orée des années 80. (Ecoutez le ici avec Lucas Montagnier :"Early Bird Blues", en 2019).


Ecoutez ici Bob Stroger dans "Blind Man Blues".

Ici dans "Just a bad Boy".

Ici "Stranded in St Louis", Live 1998.


samedi 27 août 2022

Le pianiste Erwin Helfer au Chicago Blues Festival 2022

 

Après 3 ans d'interruption due au Covid, le Chicago Blues Festival a repris début Juin de cette année (Du 9 au 12 Juin) pour notre plus grand bonheur, car nous y étions.


C'était ma 3° venue à ce magnifique Festival (qui plus est gratuit!).

Nous avons écouté avec grand plaisir, le 9 Juin, au Jay Pritzker Stage, le pianiste de blues et jazz, Erwin Helfer et son Boogie Woogie Ensemble (avec Skinny Williams, Davide Illardi, Katherine Davis, John Brumbach  - remarquable - et Lou Marini).

Erwin Helfer, 86 ans,
né  le 20 Janvier 1936 à Chicago

Voir sa biographie ici, et son site  (sites en anglais). 


Erwin Helfer, virtuose du Boogie Woogie, du jazz et du blues, a été actif sur les scènes musicales américaines et européennes pendant plus de quarante ans; il se produit régulièrement dans les clubs de jazz de Chicago, ainsi qu'au Festival de Blues.

Ses tournées européennes les plus récentes ont été au "Berlin Jazz Festival" et au "Debrecen Jazz Festival" (le plus ancien Festival de Jazz en Hongrie).

A noter qu'en 2006 Chicago a célébré son rôle éminent dans la vie musicale de la ville, en lui attribuant une rue de son vivant : "Erwin Helfer Way".

Lors de l'édition 2022 du Festival de Blues à Chicago un hommage vibrant lui a été rendu lors de la séance inaugurale: un moment magique!

Ecoutez ici un enregistrement (amateur) en live de cette belle prestation.

Ecoutez ici Erwin Helfer à Riverside Room en 2019.

Ecoutez ici Erwin Helfer jouer avec Lou Marini (contrebasse) et John Brumbach (Saxo).