vendredi 2 mars 2018

Opéra : La Bohème de G. Puccini en direct du Met : magnifique!



Le 24 Février, en direct du Met à New York, ce fut une magnifique soirée avec La Bohème de Giacomo Puccini.
C'est sans doute l'Opéra le plus populaire au monde!


Dans le Paris du XIX° siècle, c'est le coup de foudre entre Rodolfo et Mimi, tous deux sans le sou.
Alors que Mimi est petit à petit rongée par la maladie, Rodolfo veut la quitter dans l'espoir qu'elle prenne un nouvel amant riche qui pourra lui permettre de vivre...

Je ne compte plus le nombre de fois où il m'a été donné de voir La Bohème, dans une salle de spectacle ou en retransmission live, et je revois cet opéra avec toujours autant de plaisir et d'émotion.

Je me souviens tout particulièrement d'avoir vu deux fois La Bohème à quelques années d'intervalle à La Fenice de Venise. Voir ici.

Il y a peu de temps, c'était sur la chaîne Mezzo, la rediffusion depuis le Gran Teatre del Liceu de Barcelone (2016) : absolument magnifique, avec Eleonora Buratto (Mimi), Olga Kulchynska (Musetta), Saimir Pirgu (Rodolfo),...

Et une fois de plus, le 24 février dernier, et toujours avec autant de plaisir, retransmis en live du Met à New York, dans la désormais célèbre production de Franco Zeffirelli, ce fut une magnifique "Bohème" sous la baguette inspirée de Marco Armiliato.

Quant aux interprètes, que dire, sinon qu'ils furent exceptionnels!

Et tout d'abord la soprano bulgare Sonya Yoncheva, que nous avions appréciée en janvier 2018  dans Tosca (ici), et en mars 2017 dans La Traviata (magnifique : ici), qui nous a offert une Mimi bouleversante, tant au niveau de l'interprétation musicale toute en finesse, qu'au niveau de la présence scénique.

Sonya Yoncheva (Mimi)

Susanna Phillips, soprano américaine, fut une Musetta exubérante, débordante de vie, capricieuse à souhait, et finalement tendre et touchante.

Nous l'avions appréciée le 27 avril 2014 dans un Cosi fan tutte brillant et léger : ici.

Susanna Phillips (Musetta)

Le ténor américain Michael Fabiano nous a interprété un Rodolfo émouvant, amoureux, faussement jaloux, entouré de ses trois comparses : Lucas Meachem (Marcello), et sa voix large et puissante, Alexey Lavrov (Shaunard), Matthew Rose (Colline), magnifique dans son "air du manteau" : ils étaient tous excellents.

Michael Fabiano (Rodolfo)

Ecoutez ici Che gelida manina à l'Acte I par Michael Fabiano.

Michael Fabiano et Sonya Yoncheva
Acte I

Acte I

Quel magnifique tableau pour le II° Acte, au Café Momus!

Acte II

L'Acte IV est bouleversant :

Acte IV

Je prends toujours autant de plaisir à réécouter d'ancien enregistrements de La Bohème...

L'un avec Maria Callas et Giuseppe di Stefano, enregistré en 1958 à La Scala (EMI Classics)...


... et également un autre enregistrement, avec Renata Tebaldi et Carlo Bergonzi et l'Orchestre et le choeur dell'Accademia di Santa Cecilia à Rome en 1985 (Decca).

Ah! La musique de Puccini!...

...et bien malheureusement, direct oblige, les changements de décors du Met, qui nous sont imposés inévitablement, et qui coupent l'ambiance, c'est le moins que l'on puisse dire!

Une magnifique soirée malgré cela !

Voir ici la belle note également enthousiaste de JCMemo.

1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

Magnifique article (je vais y faire référence)...Je partage ton enthousiasme !
amitiés
JC