vendredi 3 juin 2016

Randonnée dans les Hautes Vosges à la Piquante Pierre


Mercredi, profitant d'une journée clémente, la première après des journées de pluies incessantes, nous avons randonné avec le Club Vosgien de Colmar de l'autre côté de la route des Crêtes, dans les Hautes Vosges, à partir de La Bresse (Station de ski réputée dans la région!).




Ce fut une belle randonnée de 18km, 550m de dénivelé, soit 6h30 de marche agréable,
randonnée bien préparée par nos guides Dany et Pierre : merci à eux!

Le départ était à la Basse des Feignes, à La Bresse, et notre itinéraire nous a mené au Col de Menufosse, par le "Chemin de l'Envers des Gouttes"...


... puis à la Piquante Pierre, au Col du Haut de Fouchure,...

Col du Haut de Fouchure

... à l'Etang de Jemnaufaing, qui est en fait une tourbière tout à fait intéressant au niveau flore et faune...

L'Etang de Jemnaufaing


... puis retour à la Basse des Feignes par de jolis sentiers un peu détrempés il est vrai!



Mais revenons à la Piquante Pierre (Voir ici) :  il s'agit là d'un ancien menhir qui domine la commune de Basse-sur-le-Rupt. 

On ne connait pas très bien l'origine de ce monolithe, haut de 2,80m,  situé à 1008 m d'altitude.
Il est cependant remarquable car si on le regarde bien, on peut constater qu'il est formé de 4 visages, chacun de ces visages indiquant un point cardinal.

Il s'agit certainement d'un bloc erratique abandonné là lors de la dernière glaciation.

La Piquante Pierre

Cette commune fut durement éprouvée durant la Seconde Guerre mondiale.

Bordé de forêts profondes et de rochers, ce lieu abrita un maquis qui fut détruit le 21 septembre 1944 par l'armée allemande.

La Piquante Pierre devint alors un monument aux morts en souvenir des 83 maquisarts (73 FFI et 10 civils) qui y moururent et dont les noms sont gravés sur une plaque commémorative apposée sur la Piquante Pierre.
Le monument commémoratif
Cette belle randonnée, fut donc marquée, comme très souvent, dans les Vosges et en Alsace, par le souvenir des combats et des drames qui s'y sont déroulés au cours de la seconde Guerre mondiale.



1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

"L'envers des gouttes", un bien joli nom ....
Une belle randonnée donc émaillée de souvenirs douloureux...
Amitiés et bon week-end.
JC