mardi 17 mai 2011

Die Walküre : magie wagnérienne au Met

Le samedi 14 Mai, retransmis depuis le Met de New York : "Die Walküre", ou "La Walkyrie", l'oeuvre célèbre entre toutes de Richard Wagner : un spectacle grandiose!
-
Magie, tout au long de ces 5 heures (avec 2 entr'actes).
-
Magie de l'orchestre du Met sous la direction précise, affutée et lyrique de James Levine, au service de cette oeuvre fameuse, puissante et expressive.
-
Magie du metteur en scène Robert Lepage, dont nous avions déjà vu en octobre 2010 un "Or du Rhin" fabuleux : ce génie de la mise en scène réinvente un opéra total grâce à une machinerie composée de lames pivotantes qui se font tour à tour plateformes où évoluent les interprètes, et décors aussi magiques les uns que les autres.



L'enchantement est garanti et tout cela fonctionne merveilleusement, y compris, et de façon surprenante dans le temps fort de cet opéra, la Chevauchée des Walkyries ( prélude de l'Acte III, scène 1)








Magie
du couple Siegmund/Sieglinde : Jonas Kaufmann (ténor) et la belle Eva-Maria Westbroek (soprano) interprètent de façon fabuleuse la passion puissante et sans partage que se vouent les deux jumeaux maudits.
-
Magie du couple Wotan/Brünnhilde : Bryn Terfel (baryton-basse), puissant et magnifique et Deborah Voigt (soprano), absolument excellente dans le rôle-titre, incarnent de manière forte et émouvante l'amour entre le dieu et sa fille, la Walkyrie.
Sans oublier Stéphanie Blythe (mezzo-soprano) dans le rôle de Fricka, apparition étonnante!
-
Le Met nous a offert ce soir-là les meilleurs interprètes wagnériens du moment!

L'adieu de Wotan à Brünnhilde est majestueux et émouvant : il n'y a rien de comparable à cette scène dans toute l'oeuvre de Wagner.
-
Jamais sa musique n'a atteint ce point de beauté tendre et funèbre, dans la partition vocale, et par les beaux motif du Sommeil, du Feu Magique et de Siegfried.
-
Vers la fin réapparait le murmure menaçant du motif du Destin...
-
Brünnhilde sera sauvée de l'ignominie, Sieglinde pourra donner naissance à Siegfried...mais la malédiction d' Alberich continue de menacer la race des dieux!
-
Et c'est la Walkyrie qui annoncera la chute des dieux et la venue d'un homme libre et neuf...
-
Ecoutez Sigmund/Sieglinde : http://www.youtube.com/watch?v=AcYmsXCjF0k&NR=1 -

Ecoutez également Wotan/Brünnhilde : http://www.youtube.com/watch?v=wFpoHcXtLJA&NR=1

2 commentaires:

JCMEMO a dit…

Bon, même si je ne suis pas vraiment un wagnérien averti, je bave de jalousie devant ton enthousiasme....
Je reviendrai demain écouter les extraits que tu proposes !

jefopera@gmail.com a dit…

C est vrai qu'une telle distribution fait rêver, un bon cran en dessus de la récente production a Bastille. J espère que le Met va éditer ces spectacles prochainement en DVD.