vendredi 17 mars 2017

Randonnée gastronomique à Schönau im Schwarzwald



Dimanche dernier, profitant d'un temps magnifique, nous avons continué notre exploration de la proche Forêt-Noire, à partir de Schönau im Schwarzwald, charmant petit village - un de plus - niché au creux de la vallée du Wiesental, situé entre Fribourg et Lörrach (ville allemande proche de Bâle).



Schönau
517-1309 m
Partant de Schönau, nous avons admiré au passage, comme souvent par ici, les fresques murales des habitations:




Notre randonnée nous a emmené vers le joli petit hameau de Tunau par de ravissants chemins en forêt, sur des pentes aux horizons bien dégagés par moments.



Tunau

Rustique et champêtre, accroché à un flanc ensoleillé, ce tout petit village montagnard tourne ses charmes vers Schönau et le Wiesental.

La petite chapelle qui domine Tunau
Nous n'avons pas eu véritablement de raidillons assassins, malgré cependant de bonnes grimpettes, mais globalement de la douceur, des panoramas à revendre sur le massif du Belchen (1414 m, 4° sommet de la Forêt Noire).
Au total : 3h30 de détente active et de bonheur, pour 9km et 370m de dénivelé.

Le point culminant de cette randonnée, le "Zweistädleblick", 910 m, ("Panorama sur les deux petites villes"), nous donne un aperçu sur Schönau et Utzenfeld.



Charmant petit abri au sommet

La cerise sur le gâteau : le Gasthaus Tanne à Tunau, inattendu au milieu d'un attrayant mais néanmoins très modeste hameau. 
Nous avons été conquis par la qualité de l'accueil, du décor et de la cuisine.

Le Gasthaus Tanne

Mais c'est souvent ainsi dans le Pays de Bade : on trouve des auberges formidables et accueillantes dans de petits endroits charmants et isolés. 
C'est là tout l'art de vivre de la Forêt Noire!

De retour à Schönau, nous avons joué les touristes:

Le Rathaus (Hotel de Ville), construit en 1897 dans un style néo-renaissance :

Le Rathaus de Schönau
L'Eglise catholique Mariä Himmelfahrt, construite initialement en 1164, et qui dépendait alors du cloître de Sankt Blasien, puis a été rattachée à l'évêché de Bâle, a subi de nombreuses transformations.
Elle fut encore agrandie en 1903 et son clocher surélevé à 86m !

Mariä Himmelfahrt

Elle abrite un autel datant de 1520 et un magnifique orgue décoré.


En résumé : une fort belle randonnée, pas trop soutenue, alliant agréablement nature et gastronomie!

1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

Merci pour cette ballade en Forêt Noire !
Pas certain que j'aurais pu faire ces 9 kilomètres en dénivelé...
Aucun problème par contre pour pénétrer en cette accueillante auberge !
Amitiés
JC
PS / demain je m'envole pour Cuba (si Dios quiere...)