mercredi 12 août 2015

Visite aux Hoodoos de Bryce Canyon, Utah, USA


Notre périple dans l'Ouest américain nous a amené "bien entendu" à visiter Bryce Canyon National Park. D'ailleurs il s'agit plus d'amphithéâtres que d'un canyon.

"Bien entendu", car c'est un must, une merveille géologique de la nature, incomparable aux autres Parcs Nationaux.


Il est situé au sud de l'Utah, non loin de Zion National Park, en altitude jusqu'à près de 2800 m.
Lorsque nous y étions il pleuvotait et la température ne dépassait guère 10° C.




D'une superficie de 145 km2, découvert par les Mormons, et créé en 1928, il est renommé pour ses formations géologiques exceptionnelles et bizarres composées de roches de formes coniques et cylindriques dans les tons ocres formant par endroits de véritables draperies.

C'est ce qu'on appelle les Hoodoos.

Exemples de Hoodoos






Ces formes mystérieuses intriguent et inspirent l'imagination.

Ces Hoodoos se sont formés au cours de milliers d'années sous l'effet de l'eau, du gel, qui désagrège les roches, et de la gravité, et les vents n'y ont qu'une part très faible.



Il y a 10 millions d'années, le Plateau de Paunsaugunt a été soulevé par le Plateau du Colorado et au cours de ce soulèvement des fissures se sont créées, permettant à l'eau de s'infiltrer et au gel de faire son travail. Les précipitations continuent en effet à y être violentes vers la fin de l'été et les hivers y sont rigoureux.




Des petits rochers et des plus gros, allant jusqu'à la taille d'un minibus, continuent à tomber de l'ensemble des Hoodoos, mais les différentes roches s'érodent de façon différente, ce qui crée ces structures fascinantes.

Ces Hoodoos s'érodent rapidement et perdent de l'ordre d'un mètre tous les 100 ans.

Voir ici ma note suite à ma visite en 2012 et pour d'autres photos! 

4 commentaires:

alba a dit…

Que de beautés naturelles et d'horreurs artificielles aux EU !
Tu nous montres les trésors du National Park et le secteur Nord Ouest du continent qui conserve des traditions indiennes !
Mais la côté Est, du moins la mégalopole de NYC s'est agrandie à des dimensions surhumaines et une foule y circule jour et nuit. Je suis rentrée totalement épuisée de mon périple de Boston à New York que je n'ai pas aimée, je préfère l'avouer, quitte à passer pour une âme passéiste. Je me demande vraiment où va ce monde artificiel de technologies galopantes, d'excitations comme d'excès en tous genres et de nourriture absurde ! Je ne crains qu'une chose, c'est qu'il envahisse notre douce Europe, à cause de son dur équilibre. Je récupère à peine en montagne, avec le calme et la quiétude, des deux semaines passées là-bas à un prix démoniaque de surcroît. À bientôt peut être ?
Alba

Jean-Paul Scheidecker a dit…

Hi! Nous serons à Tende du 5 au 12/9.
Je comprends ton épuisement au sein de cette mégapole. Je n'aurais pas l'énergie de m'y rendre. J'ai apprécié des villes comme Chicago ou San Francisco, mais je ne remettrai plus les pieds à Los Angeles j'en garde un mauvais souvenir d'il y a quelques années.
Nous voulions de la nature et nous avons étés ravis et malgré nos 4 semaines intenses, nos 9000 km, et tout plein de rencontres, nous ne sommes pas revenus fatigués mis à part le décalage horaire, et encore...Et de plus, nous avons réussi à manger correctement...comme quoi "les Amériques" sont très diverses...
A bientôt!

alba a dit…

Effectivement j'avais eu une belle impression de Chicago qui se dresse parmi ses canaux et la vie y est devenue très sécure. C'est un bon souvenir de 2009, mais en 2015, je découvre Boston qui est plus classique et sympathique surtout avec son quartier estudiantin de Harvard ! Par contre l'assaut de NYC est actuellement totalement invivable, comment attire-t-elle autant de passions ? Le monde change ....

alba a dit…

Hello, je reviens vers vous pour vous proposer de partager nos impressions sur les Amériques ...
Etes-vous disponibles, je ne pourrai passer à Tende qu'au cours du dimanche 6/9. Dites moi le moment qui vous convient. Bien que je serai tentée par une petite ballade, comme le "Circuit de Peiremont", mais ma cheville reste fragile, est-ce donc possible ? A bientôt ?