vendredi 15 décembre 2017

Un bijou médiéval au Piémont : l'Abbazia di Vezzolano



Un petit bijou dans son écrin de verdure : l'Abbaye de Vezzolano, un édifice religieux magnifique, de style gothique et roman, est l'un des monuments médiévaux les plus importants du Piémont.


Il est situé dans la municipalité d'Albugnano, dans la Province d'Asti, au coeur du Piémont, non loin de Turin, et vaut absolument une visite.

A noter que la belle Province d'Asti nous offre une alternance de reliefs doux et de vallées qui créent des paysages d'une beauté singulière, avec des étendues de vignobles renommés qui s'étendent à l'infini et offrent un spectacle unique de couleurs et de tonalités : la Région d'Asti n'a, à mon avis, rien à envier à la Toscane.

L'Abbaye de Vezzolano
sur la commune d'Albugnano

La fondation de cette église remonterait à Charlemagne : l'Empereur était à la chasse en 773 dans la forêt de Vezzolano quand tout à coup trois squelettes sortant d'une tombe lui sont apparus, provoquant une grande peur.
Aidé par un ermite, l'Empereur, invité à prier la Vierge Marie, a alors décidé de construire sur le site une église abbatiale.


Il semble qu'un lieu religieux existait déjà à cet endroit au temps des Lombards (qui ont envahi l'Italie en 568) et qu'ensuite, agrandi, sa renommée et sa richesse soient devenues importantes.

L'Abbaye, détruite au X° siècle par les Sarrasins, fut reconstruite en 1002.

Elle a été habitée par des moines de 1095 jusqu'au début du XIX° siècle.

Le grès et la brique ont été utilisés pour marquer le style architectural de l'Abbaye, fondé sur deux couleurs en bandes alternées, style que l'on rencontre également en Ligurie et en Toscane.



Au dessus du portail, la lunette représente la Vierge flanquée de deux anges.


La nef est divisée par un splendide jubé finement décoré avec deux ordres superposés de sculptures polychromes représentant une série de patriarches et des scènes de la vie de Marie, le tout soutenu par cinq arches.

Le jubé


L'autel est surmonté d'un remarquable triptyque couleur argile du milieu du XV° siècle représentant  la Madone.


On accède par l'église abbatiale, à droite de l'autel, à un très joli petit cloitre intime et se prêtant bien à la méditation, où on peut observer des contrastes stylistiques romans et gothiques.




Les murs du cloître sont recouverts de fresques exceptionnelles qui nous offrent l'un des cycles picturaux les plus intéressants du Piémont du XIV° siècle.




On y voit également un blason du duc Victor Amédée de Savoie, de 1636 :


Une visite exceptionnelle dans un cadre intimiste : un moment de beauté et de calme méditatif...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Très belle abbaye inconnue du grand nombre ... Magnifique lieu de recueillement que tu nous adresse avant la fête de Noël ... Serez- vous dans le sud bientôt ? Tandis que je m'appréte à rejoindre la Savoie, pour la semaine intermédiaire entre les fêtes ( j'appréhende assez la route de quelques heures avec un pied encore très réactif et douloureux en station assise prolongée ). Espérons que les planches de ski pourront encore me porter ... Bon Noël à vous. Alba.

Jean-Paul Scheidecker a dit…

Bon Noël et bonne continuation pour ton rétablissement!
Personnellement j'ai décidé d'arrêter le ski !
Nous serions dans le sud plutôt en février.
En attendant, Noël pour moi, cela sera quelques jours en Normandie
avec enfants et petits enfants.
Bonnes fêtes à toi et aux tiens,
JPS

Jean Claude Mazaud a dit…

Formidable !!!
Italie décidément inépuisable....
Amitiés
JC