jeudi 8 décembre 2016

Birkenfels, en Alsace : le château d'un vassal qui voulait copier les nobles


Lors d'une randonnée en Alsace, dans le Bas-Rhin, qui nous a mené du côté d' Obernai (ici), vers la commune d'Ottrott et le Mont St Odile, nous avons découvert un nouveau château, classé Monument Historique depuis 1984 : le Château du Birkenfels, situé à 683m d'altitude.

Le Donjon du Birkenfels

L'Alsace regorge en effet de dizaines de ruines de châteaux en plus ou moins bon état, qui témoignent d'une histoire mouvementée et de la volonté de puissance de princes, de nobles et d'évêques... et même de leurs vassaux.

Le Château du Birkenfels témoigne, en effet, des ambitions de Burkhard Beger, Schatzmeister (Trésorier ou ministériel, ou chevalier-serf, en tout cas un vassal) de l'évêque de Strasbourg.

Nous avons ici le cas exceptionnel d'un château résidentiel qui n'a aucun caractère stratégique.


La famille Beger souhaitait ainsi matérialiser ses rêves de grandeur en copiant les constructions des princes et des nobles auxquels ils rêvaient d'appartenir.


L'évêque de Strasbourg s'était emparé illégalement du domaine d'Obernai et avait poussé deux familles vassales, les Beger et les Kagen, à y construire deux châteaux dans la forêt.

Le Birkenfels a ainsi été construit vers 1260 par les Beger sur le domaine d'Obernai, une terre impériale sur laquelle ni les Beger, ni l'évêque de Strasbourg n'avaient de droits...



Par ailleurs, la famille des Kagen construisit  dans le même massif forestier, à partir de 1262 le petit Château du Kagenfels : voir ici.

Le Château du Kagenfels

Cette appropriation eut lieu pendant la période d'affaiblissement de la puissance impériale, appelée le Grand Interrègne, période entre 1250 et 1273, durant laquelle le Trône Impérial du Saint Empire Romain Germanique était vacant, résultat de la lutte victorieuse de la Papauté contre la dynastie des Hohenstaufen...

Entrée du Birkenfels


Rodolphe de Habsbourg fut finalement élu Empereur en 1273, avec l'aval du Pape Grégoire X, ce qui mit fin au Grand Interrègne, .

La première mention de ce Château du Birkenfels date de 1289 quand Rodolphe de Habsbourg  décida de régulariser cette occupation illégale du terrain contre un loyer annuel ... d'une livre de cire payable à la chapelle de la Vierge d'Obernai...

Gisant de Rodolphe de Habsbourg dans
la Cathédrale de Speyer (Spire)

Le château fut incendié au XIV° siècle, restauré au XV° siècle.
Il appartint aux Beger jusqu'en 1532.

Il tomba en ruines après la Guerre de Trente ans qui a déchiré l'Europe de 1618 à 1648 : voir ici.

La Guerre de Trente ans
vue par Jacques Callot
La ruine, qui appartient désormais à la ville d' Obernai, et que nous avons pu visiter est 'relativement' bien entretenue.

Obernai

En effet, de nombreux chantiers de travail et d'importantes opérations de restauration ont été entrepris sur les murs et le donjon de l'édifice, par l'Association pour la Conservation et la Rénovation du Château du Birkenfels depuis 1983.


2 commentaires:

Jean Claude Mazaud a dit…

Très beau : un vassal qui a donc parfaitement réussi sa copie...
Je te souhaite un excellent week-end (avec ou sans retransmission du Met)
Amitiés
JC

Jean-Paul Scheidecker a dit…

Oui, nous irons voir l'Amour de loin!
Très bon we également
Amitié
JP