samedi 31 décembre 2016

Comédie musicale : 42nd Street : éblouissant!


Mardi 27 décembre nous avons assisté avec un grand bonheur, au Théâtre du Châtelet à Paris, à l'éblouissante comédie musicale 42nd Street : un spectacle pétillant, émouvant, rechargeant les spectateurs d'une joie communicative!

Nous avons passé un moment magique avec cette oeuvre pleine de charme.


42nd Street raconte la préparation d'un spectacle qui se déroule peu après la crise financière de 1929.
En 1933, à New York, le milieu du spectacle a été durement touché par la dépression et un metteur en scène, Julian Marsh espère retrouver une place éminente à Broadway grâce à sa nouvelle comédie musicale Pretty Lady.


Ce producteur mise tout sur ce nouveau show, mais la vedette féminine se blesse lors d'une répétition.
Le spectacle sera sauvé grâce au talent d'une jeune choriste de la troupe, Peggy Sawyer...

Sur cette intrigue se greffent des numéros chantés et dansés tout à fait éblouissants, accompagnés de scènes de claquettes à couper le souffle!


Le Théâtre du Châtelet nous a offert un feu d'artifice exceptionnel avant sa fermeture pour 30 mois de travaux et le départ de Jean-Luc Choplin.

Le Châtelet n'a pas lésiné sur les moyens mis en oeuvre pour inoculer aux spectateurs une décharge durable de bonheur.


42nd Street est une déclaration d'amour à Broadway, son élégance, sa déraison, ses crises de nerfs et ses miracles.

Ce magnifique spectacle est un hommage au chant, à la danse, et, bien entendu, aux claquettes!


Il s'agit là d'une version révisée de 2001, avec une mise en scène et une chorégraphie de Stephen Mear. La direction musicale était assurée par Gareth Valentine, les décors et costumes par Peter McKintosh et les lumières par Chris Davey : le tout pour concourir à une comédie musicale totalement maitrisée.

Les interprètes principaux :
Julian Marsh : Alexander Hanson; Dorothy Brock : Ria Jones; Peggy Sawyer : Monique Young; Billy Lawlord : Dan Burton...

Monique Young, interprète de Peggy Sawyer, l'héroïne du show

Les décors rutilants, les costumes à paillettes, les numéros de claquettes virtuoses ont fait de cette ultime incursion du Châtelet sur les terres de Broadway, un extraordinaire feu d'artifice!

Voir ici la bande annonce du spectacle.


3 commentaires:

Jean Claude Mazaud a dit…

Je n'ai pas vu cette superbe comédie musicale...Je me souviens (vaguement) d'un vieux film qui portait le même nom..
Je te souhaite, ainsi qu'à tes proches une excellente année 2017 !
Très amicalement
JC

Jean-Paul Scheidecker a dit…

C'était un film réalisé par Lloyd Bacon en 1933 sur le même thème et avec les mêmes personnages.
Excellente année 2017 de découvertes!!
Amitié

JP

alba a dit…

Très belle année 2017 chargée de découvertes et de rencontres, de spectacles et d'expositions, de randonnées et d'évasions en Andalousie pour la prochaine ? Je connais bien Séville où ma fille réside de temps en temps pour se perfectionner, c'est l'univers de la passion de la danse flamenco. Bonnes vacances au soleil !