lundi 16 janvier 2017

Photographie : le clair-obscur de Brigitte Lustenberger


J'ai pu admirer en novembre 2016, à la Galerie de La Filature, à Mulhouse et dans le cadre de l'exposition collective STILL-LEBEN, des photographies de Brigitte Lustenberger.

Brigitte Lustenberger



J'ai tout de suite été saisi, touché par la qualité de ses clichés, en particulier par les natures mortes et les portraits, tous sur fond sombres, et où perce un certain mystère.


Brigitte Lustenberger a étudié à l'Université de Zurich et obtenu sa licence en histoire sociale et photographie en 1996.


Durant les années suivantes, elle s'est établie comme artiste visuelle.


Elle a ensuite déménagé à New-York et a reçu son MFA en Fine Art Photography & Related Media à Parsons The New School of Design en 2007.


Dans ses séries, l'artiste s'intéresse à l'étude du regard, aux interactions entre présence et absence dans l'image photographique, et au fait que l'observation d'une photo est la plupart du temps influencée par la mémoire collective.


Brigitte Lustenberger a exposé au niveau national et international dans des expositions personnelles et collectives.


Elle a exposé individuellement à New-York, à Lausanne, à Zurich, à Strasbourg, à Berne et à Bienne.

Son travail a été intégré à des expositions collectives à Berne, à Lucerne, à Cologne, à Milan et à Mulhouse.


Les photographies de Brigitte Lustenberger sont à la fois ancrées dans les pratiques artistiques contemporaines et en relation avec la peinture baroque.


La nature morte est aujourd'hui l'objet d'un regain d'intérêt et Brigitte Lustenberger revisite ce genre classique avec une touche personnelle qui ne laisse pas le spectateur indifférent : lumière naturelle, fond sombre, intérêt porté aux textures.


La profondeur de ses images nous invite à nous plonger dans une réflexion sur l'art et la vie.


Ses clichés suggèrent, plus qu'ils ne le montrent, une certaine vision de l'existence au moyen d'un subtil clair-obscur qui me rappelle Caravaggio...


J'ai apprécié et été touché par la qualité et l'originalité de son travail.

1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

J'ai bien apprécié...
Les portraits me touchent plus que les natures mortes, même si ces dernières sont très originales...
Bonne journée (pas trop froide...mais tu ne dois pas trop "craindre")
Amitiés
JC