vendredi 17 février 2017

Visite à Vauvenargues, village de Picasso



En janvier dernier, étant basés pour quelques jours à Aix-en-Provence, nous nous sommes rendus dans le village de Vauvenargues.

Le village se trouve à environ 14km à l'est d'Aix-en-Provence.


En pleine Provence calcaire, Vauvenargues est situé sur le versant nord de la Montagne Sainte-Victoire, sur le ruisseau Infernet, qui coule en amont du barrage de Bimont.

La Montagne Sainte-Victoire
peinte par Cézanne

Seigneurie des archevêques d'Aix et des Comtes de Provence jusqu'au milieu du XIII° siècle, puis des Clapiers au XVI° siècle, Vauvenargues devint un fief érigé en Marquisat par lettres patentes de Louis XV en 1722, en faveur de Joseph de Clapiers, père du moraliste Luc de Clapiers, qui pris le nom de Vauvenargues (Voir ici).

De nombreuses citations du moraliste étaient affichées dans le village lors de notre visite.

" Il n'y a de vrai et de solide esprit que celui qui prend sa source dans le coeur."
Luc de Clapiers
Marquis de Vauvenargues
"C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres."

Eglise de Vauvenargues

A l'extérieur du village, niché dans la verdure, le Château de Vauvenargues est flanqué de deux tours rondes du XIV° et est entouré d'une enceinte du XVI°.

Le Château de Vauvenargues

Son histoire mouvementée remonte aux Comtes de Provence.

Le château fut vendu en 1943 et dépouillé de son mobilier, avant de passer en diverses mains.

Il fut racheté en 1958 par Picasso, qui y vécut avec Jacqueline entre 1959 et 1965.

Jacqueline et Pablo Picasso

Picasso (décédé en 1973) est enterré dans le parc, aux côtés de Jacqueline Picasso (décédée en 1986).

Leur tombeau est surmonté d'une statue en bronze, la Femme au Vase, dont l'original, exécuté en 1933 avait été exposé à l'entrée du Pavillon Espagnol de l'Exposition Internationale de Paris en 1937, là où fut dévoilé le fameux tableau Guernica.

La Femme au Vase

Le Château est propriété des descendants de Jacqueline, et ne se visite plus.

On sait l'anecdote du peintre téléphonant à son marchand Kahnweiler :

-"J'ai acheté la Sainte-Victoire de Cézanne".
-"Laquelle", lui demande son correspondant, pensant à un tableau
-"L'originale!" répond Picasso

Même si les conditions de confort dans le château de Vauvenargues sont restées toujours rudimentaires, ce refuge lui a permis d'accueillir l'ensemble de ses collections parmi lesquelles figuraient trois chefs d'oeuvre de Cézanne : Une vue de l'Estaque, le Château Noir, et Les Baigneuses.

A 80 ans, Picasso dédie le domaine à sa jeune épouse Jacqueline, nouvelle maîtresse des lieux, en peignant le portrait "Jacqueline de Vauvenargues" .






1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

Merci pour cette évocation de Vauvenargues et Picasso.
Je connais bien ce village où nous sommes allés plusieurs fois, de l'heureux temps où nous étions des fidèles du Festival d'Aix....
Bon weekend et
Amitiés de
JC