mercredi 29 juin 2011

A pied sur la Via Francigena, entre la Suisse et l'Italie

Nous venons de passer une semaine à pied sur une portion de la Via Francigena, de Saint-Maurice, en Suisse, à Aoste, en Italie.

Le point culminant, étape phare de notre randonnée, (qui est aussi celui de toute la Via Francigena) fut le passage, tant redouté en hiver par les voyageurs aux siècles passés, du Col du Grand Saint Bernard et notre court séjour à l'Hospice du Grand Saint Bernard ( 2473m).De randonneurs, au fil des étapes, nous nous sommes tout naturellement transformés en pélerins.
La Via Francigena, qui mène les pélerins de Canterbury à Rome passe, après le franchissement de la Manche, entre autres, par Arras, Reims, Châlons-en-Champagne, Bar-sur-Aube, Langres, Besançon, Pontarlier, puis, en Suisse, par Lausanne, Saint Maurice, le Col du Grand Saint-Bernard, puis, en Italie, par Aoste, Ivrea, Pavie, Poggibonsi, Sienne, Viterbe, et rejoint Rome par la Via Triumphalis.



Auparavant, une bonne partie du trajet suit l'antique Via Cassia.

Ouverte il y a 2000 ans, pour le franchissement des Alpes, la Via Francigena (La "Voie des Francs") reste, après la chute de l'Empire Romain, l'un des principaux passages alpins, qui voit circuler marchands, soldats et ...têtes couronnées.



Dès 1300, la Via Francigena est devenue l'un des trois grands itinéraires chrétiens (pour les pélerins venus du Nord des Alpes), avec le Chemin de Saint Jacques (pour les pélerins venus du Nord des Pyrénées) et le pélerinage aux lieux Saints (Bethléem, Jérusalem).




L'itinéraire principal de la Via Francigena suit le tracé du voyage entrepris en 990 par Sigéric, archevêque de Cantorbery, qui se rendit à Rome, pour recevoir des mains du Pape Jean XV le pallium, ornement liturgique catholique.

Sigéric a pris soin de décrire son voyage de retour, de Rome à Cantorbery, dans un document (plus anciennement attesté que celui de Compostelle et qui est conservé à la British Library), qui détaille les 79 étapes de son itinéraire, et qui sert de base à l'itinéraire actuel.



Les archevêques de Cantorbery et York, au XII° et XIII° siècles, continuèrent la tradition de se rendre à Rome pour recevoir le pallium.




Le balisage, en Suisse et dans le Nord de l'italie intègre la figure d'un pélerin.

L'association "Via Francigena", fondée à Martigny, en Suisse, en 1997, publie des guides, développe le balisage et les structures d'accueil.



Ce chemin, guère fréquenté avant l'an 2000 reprend vie, non seulement en Suisse, mais aussi en Italie, par un projet regroupant plusieurs régions d'Italie, sous l'égide du Ministère de la Culture.

La Via Francigena est repérée en Suisse par le numéro 70 sur les balises, les guides papier et on-line de "Myswitzerland". Voir ici.



Le circuit de 8 jours que nous avons entrepris passe par des paysages variés, alpestres, absolument magnifiques, s'aventure à partir de Martigny dans un défilé taillé par la Dranse, et gravit le versant Nord du Grand Saint Bernard, avec un dénivellé de 1100m depuis Bourg Saint Pierre.

J'avais pu parcourir une autre section de la Via Francigena, en septembre dernier, lors d'une randonnée en Toscane, celle qui mène de Poggibonsi à Sienne.




En résumé, une magnifique randonnée sportive et amicale, régénérante pour le corps, l'esprit et l'âme!

P.S. : je rajoute (en date du 24 Juillet) cette info transmise par un ami : ici.

4 commentaires:

JCMEMO a dit…

Ainsi notre grand randonneur est de retour...Bravo et merci pour le compte rendu : maintenant je connais la voie Francigena dont je n'avais jamais entendu parler.
J'espère que bientôt tu nous amèneras vers les Amériques.
Amicalement.
JC

bodomiSYL a dit…

Après ce que je viens de lire (et de regarder une nouvelle fois !) je pense que la Via Francigena sera très certainement la suite à envisager lorsque nous serons arrivés à Compostelle... Merci pour l'étincelle donnée !

Anonyme a dit…

Bonjour, je retrouve ce 29 juin, une année après ...
Cette note passionnante sur ton blog, en rapport avec le passage du Grand Saint Bernard, lieu mythique qui inspire la contemplation tant il est entouré de nos vieilles et belles montagnes. Je ne savais pas que j'avais marche sur la Via Francigena. J'ai traverse a deux reprises ces sentiers entre Suisse et Italie et savoure le silence de l'Hospice par des nuits etoilees. Mais après les montagnes du Grand Ouest américain, que tu nous a fait partager cette annee, on se sent malgré tout bien petits, meme la-haut ...
Merci encore pour ces voyages virtuels, qui attirent toute notre attention et laissent du baume au cœur.
Pietramadreperla.

le promeneur du 68 a dit…

Merci de ta visite et de ton commentaire.
Notre prochaine randonnée en Suisse sera fin juillet : une semaine sur le Walserweg (le Chemin des valaisans, continuation de nos 5 jours de l'an passé). Altitude, dénivelés et paysages magnifiques sont au programme...l'entraînement se fera auparavant en juillet...dans le Mercantour.
Bon été et joyeuses randonnées à toi aussi.