dimanche 27 mai 2012

Californie, suite : de Carpinteria à Santa Barbara et San Luis Obispo


Aujourd'hui, toujours la Californie : nous ne nous lassons pas de la savourer, à petites doses!

Une étape tranquille, plutôt orientée "Nature et Découvertes" après nos journées "Musées et Culture".
Etape qui nous a mené de Carpinteria à Santa Barbara, puis à San Luis Obispo, soit au total 105 miles (170 km), par des routes magnifiques, variées et peu chargées : le rêve!

A Santa Barbara

Tout d'abord, un long moment sur les belles plages de Santa Barbara, à goûter la douceur tranquille de cette belle ville située au pied des Santa Ynez Mountains : c'est la riviera américaine, avec sa douceur, ses belles maisons recouvertes de tuiles canal, ses palmiers et ses fleurs, omniprésentes. 
Peu de monde, paix, douceur et tranquillité bienfaisante.

Sur la plage de Santa Barbara

En 1786, on voit l'établissement d'une Mission espagnole à l'emplacement actuel de Santa Barbara, occupé alors par la tribu amérindienne des Chumash.
En 1848, le Mexique cède la Californie à la Fédération des Etats-Unis.
En 1870, la langue officielle de la ville, l'espagnol, est remplacée par l'anglais.
En 1925, la ville fut entièrement ravagée par un séisme, y compris la Mission, puis reconstruite dans un style plus homogène.

Santa Barbara Mission

Nous nous sommes promenés dans la haute ville, à la recherche des bâtiments de la-dite Mission, ce qui nous a permis de découvrir des quartiers agréablement vallonnés, absolument splendides, de magnifiques maisons au luxe discret logées dans la verdure et les fleurs, certainement pas occupées par des américains à revenus modestes...

Santa Barbara Mission

Arrivés à la Mission, une animation inhabituelle : c'était le "Chalk Festival", autrement dit le festival des dessins à la craie sur le sol!

Chalk Festival

Ils sont fous ces américains?
Mais non, c'est là l'occasion d'une animation bon enfant autour d'artistes tous plus doués les uns que les autres.

Chalk Festival
L'occasion était rêvée de pic niquer sur place dans une ambiance décontractée mêlant art, religion, actions caritatives, débordement de fleurs et poulets grillés, sous un soleil magnifique.

Vignoble, vers San Luis Obispo

Une route agréable et peu chargée nous a mené ensuite, au travers des vignes, à San Luis Obispo (SLO), au bord même de l'Océan Pacifique.
SLO est situé au creux de la Vallée des Santa Lucia Mountains
Elle doit sa création et son développement à la San Luis Obispo Mission de Tolosa fondée en 1772.

Nous y  avons étés accueillis chez des amis on ne peut plus sympathiques, dont nous ne saurons jamais assez louer l'accueil, l'ouverture et ... la dégustation de vins californiens de cette région, qu'ils nous ont proposée, d'où il ressort à l'évidence qu'il n'y a pas que les vins de la Napa Valley! 
Le point d'orgue de cette belle journée!

L'Océan Pacifique à San Luis Obispo, le soir

2 commentaires:

JCMEMO a dit…

Aujourd'hui tu évoques de beaux souvenirs pour moi, assez précis, notamment San Luis Opispo : je viens de revoir des (mauvaises) photos !
En ce qui concerne les vins que tu as eu la chance de déguster, ce sont peut-être ceux de la vallée de Santa Ynez ???
C'est dans cette vallée qu'a été tourné "Sideways" (2005), un trés bon film de Alexander Payne : deux amis en désarrois qui font la route des vins...
Consomme avec modération !

le promeneur du 68 a dit…

Oui c'est bien là qu'a été tourné Sideways, film que j'avais apprécié!
Les vins de Santa Ynez sont vraiment excellents! J'y vais en effet avec modération, car c'est moi qui conduis!