vendredi 25 mai 2012

En Californie : Visite du Norton Simon Museum, à Pasadena



Après un petit moment de repos, à Phoenix, Arizona, compte-tenu d'un long voyage depuis Paris, via Houston, au Texas, et d'une chaleur écrasante à mon arrivée (43°!), nous avons pris la route pour la Californie du sud, et tout d'abord Pasadena.
Soit 350 miles (563 km) au travers de paysages désertiques, arides, secs, désolés et balayés de forts vents de sable.

Arizona

Nous avons rencontré une circulation extrêmement dense à l'approche de Pasadena, mais je commence à y être habitué...
Après avoir récupéré notre motel, dans un îlot de verdure et de fraîcheur, nous nous sommes replongés dans le flot automobile incessant, pour le but de notre journée : le "Norton Simon Museum" : un cadre magnifique, mélange d'architecture audacieuse et d'aménagement paysager bien pensé et bienfaisant (411 West Colorado Boulevard , Pasadena,  Voir ici ). 


Nous étions accueillis par des groupes de statues de Rodin, dont "Les bourgeois de Calais"...
Le Hall du musée donne par ailleurs sur un magnifique jardin agrémenté d'un étang.

Norton Simon Museum à Pasadena

Ce Musée a été fondé par le richissime industriel Norton Simon (1907-1993), fondateur, entre autres, de McCall' Publishing, Canada Dry Corp, Max Factor, Avis, ...


Les oeuvres exposées ont été acquises sur une courte période de 30 ans par sa Fondation : un ensemble étonnant de maîtres de la Renaissance, d'Impressionnistes, de maîtres de l'Art Moderne et de pièces exceptionnelles provenant du continent indien et d'Asie.

Raphael : Madonne avec l'enfant au livre, 1502

Nous étions véritablement "scotchés" de voir autant d'oeuvres uniques de Paolo Veneziano, Bassano, Botticelli, Filippino Lippi, Raphael, Guardi, Canaletto, Tiepolo, Cranach, Memling, Giogone, Bellini, Le Greco, Murillo, Zurbaran, Rubens, Rembrandt, Claude Lorrain, Poussin, Fragonard, Goya, et j'en passe. Et je ne peux pas ne pas citer une collection époustouflante de Degas (Peintures et sculptures), et il y avait aussi Cézanne, Van Gogh,...


Nous n'avons pas eu le temps d'admirer les oeuvres du XX° siècle, pris que nous étions par tant de beautés...et par l'idée des  embouteillages monstres dans lesquels nous allions devoir nous replonger.

Rembrandt : autoportrait, 1636

Que de merveilles dans les acquisitions de ces musées privés américains! J'en suis à chaque fois sidéré...

Je retiendrai de cette visite au Norton Simon Museum de Pasadena une "Madonne à l'enfant  au livre"de Raphael (1502) et un autoportrait de Rembrandt (1636), qui m'ont littéralement bouleversé! 


Quelle récompense, après notre traversée aride du désert de l'Arizona!

Suite du périple, demain : le Musée Paul Guetty à Los Angeles!

2 commentaires:

JCMEMO a dit…

Formidable que tu puisses nous faire partager, au jour le jour, ton périple.
Ainsi tu es sur la route, tout comme Kerouac, du temps de la Beat Generation (je viens de voir le film tiré du livre emblématique par Walter Salles - je craignais le pire, finalement j'ai bien aimé).
Ce doit être extraordinaire aprés la traversée de paysages désertiques (je connais un peu la région) d'être accueilli à Pasadena par les bourgeois de Calais (je crois me souvenir qu'il y a un exemplaire au musée de Brooklyn) et de pouvoir aussi contempler un Raphael !
Bonne continuation
Amitiés de France (où il fait un temps magnifique depuis hier) ouaisni

le promeneur du 68 a dit…

Aux USA c'est en permanence le choc des cultures, des paysages, des Parcs Nationaux, des rencontres...
Et c'est passionnant de "faire la route" en dehors des circuits organisés, en rencontrant des amis et des amis d'amis...
Il y aura aussi le choc thermique en allant vers le Nord (Oregon, Washington, Idaho et Montana...)!
Take care et amitiés américaines.