vendredi 19 juin 2015

Escapade à Menton


Quittant pour un moment notre retraite montagnarde à Tende, nous sommes descendus sur la"Côte" pour une courte escapade à Menton, le 11 juin dernier.

Les toits de Menton

Menton évoquera toujours pour moi une autre courte escapade - j'avais alors 5 ans, il y a bien longtemps - que je fis avec mes parents alors en vacances à St Jean Cap Ferrat : Ah, les citrons au goût incomparable de la "Perle de la France", telle que l'appelait le géographe Elysée Reclus!


Menton  - en italien Mentone -est situé à la frontière italienne, tout proche de Vintimille et à 7km de la Principauté de Monaco.

Le climat méditerranéen y est exceptionnel, très doux.
Un microclimat protège la ville des vents froids venus des Alpes.


C'est une magnifique petite station touristique pleine de charme, bien différente de sa grande voisine Nice. 
La vieille ville, ses ruelles "pentues", ses façades colorées, la Basilique St Michel et ses plages, donnent à Menton un charme un peu suranné, très italien.

La Basilique St Michel

La Chapelle St Jacques

Ulysses

La petite Citadelle

...et le farniente

Voir ici les "flâneries" de JCMemo, un amoureux de Menton ... et également ici  et .

Un peu d'histoire!
Elle fut acquise en 1346 par Charles Grimaldi de Monaco et resta sous la suzeraineté des princes monégasques pendant près de cinq siècles, jusqu'en 1848, époque où elle se proclama Ville Libre, avec sa voisine Roquebrune, en se plaçant sous la protection du Roi de Sardaigne.

En effet, le Prince Florestan I° de Monaco s'obstinait à percevoir une taxe sur l'exportation des citrons, m'enfin!

Menton n'a jamais fait partie du Comté de Nice historique, mais fut de fait administrée par la Maison de Savoie.

Lors du plébiscite de 1861, Menton vota massivement pour le rattachement à la France, à la suite de quoi Napoléon III a du payer un dédommagement de 4 millions de Francs au Prince Charles III de Monaco pour le préjudice moral causé à la Principauté...

Les italiens occupent Menton le 24 juin 1940 et italianisent la ville en en changeant tous les panneaux.

De septembre 1943 jusqu'au 6 septembre 1944, les Allemands occupent à leur tour la ville et le 8 septembre, les Canadiens et Américains y font leur entrée...

Une histoire tourmentée pour une petite ville de 30 000 habitants désormais bien paisible...
... paisible ? 
Voire!

Car deux réalisations dynamiques et passionnantes trônent au milieu de Menton, visibles de partout :

Tout d'abord le Campus de Menton de Sciences Po, installé à mi-hauteur depuis 2005 après plusieurs années de travaux, dans un bâtiment du XIX° siècle entièrement rénové.
Voir ici .

Campus de Sciences Po
Puis le Musée Jean Cocteau (Collection Severin Wunderman), que l'on ne peut rater : face au marché couvert, en bord de mer.
Il a ouvert ses portes en novembre 2011.

Wunderman, homme d'affaires et collectionneur américain d'origine belge, né en 1938, a fait une donation de 1800 oeuvres à ce Musée.
Voir ici.

Musée Jean Cocteau


Nous n'avons pas eu le temps de le visiter, mais ce n'est que partie remise!

Voir le compte-rendu de visite de JCMemo ici !

En quittant Menton ce jour là, nous nous sommes arrêtés pour visiter le "Jardin Botanique Hanbury", du côté italien, juste avant Vintimille : une autre merveille.
Mais patience : ce sera pour la note suivante!



1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

Encore quelques jours à Menton, c'est un peu comme si ton superbe article m'était personnellement destiné...D'autant que cette année, je n'ai fait aucune photo !
De retour à Paris, je me permettrai de faire référence à ton blog !
En attendant merci...
Amities
JC