mardi 9 mai 2017

A Turin : découverte de l'extraordinaire Musée du Cinéma



En avril dernier, nous étions à Turin, chef-lieu de la belle région du Piémont, moins connue que d'autres en Italie, plus secrète, mais qui dévoile des richesses insoupçonnées aux visiteurs qui s'y attardent : richesses historiques, culturelles, industrielles, économiques, gastronomiques...

Turin : une valeur sûre en Italie du Nord!


Turin fut la capitale des Etats de Savoie, à la place de Chambéry, de 1563 à 1713, du Royaume de Sicile de 1713 à 1720, du Royaume de Sardaigne de 1720 à 1861, et du Royaume d'Italie de 1861 à 1865.

Palais Royal

C'est Turin qui va lancer le processus d'unification de l'Italie, le Risorgimento, grâce à Victor-Emmanuel, à Cavour, à la participation active de Garibaldi, et l'appui militaire du Second Empire français.

Camillo Cavour

A noter également que Turin a joué un rôle de catalyseur dans le développement de la littérature après la seconde guerre mondiale avec les Editions Einaudi qui ont publié nombre d'intellectuels renommés.


Et le cinéma!

Turin est la ville où le cinéma a été introduit en Italie, de par sa proximité historique, géographique et culturelle avec le cinéma français et les Frères Lumière de Lyon.

C'est à Turin, en mars 1896 que les inventeurs ont effectué les repérages du premier film jamais tourné en Italie, et en novembre, dans la Via Po, qu'eût lieu la première projection publique payante.

Le Festival du Film de Turin est une référence, après le Festival du film de Venise.
Turin est l'un des centres principaux du cinéma et de la télévision en Italie.

En 2000, le Musée du cinéma s'est installé dans un bâtiment extraordinaire, symbole de la ville, la Mole Antonelliana.

La Mole Antonelliana

C'est un bâtiment en maçonnerie de plus de 167m de haut, l'un des plus hauts d'Europe de ce type,  dont la construction a commencé en 1863.
Il symbolise Turin, comme la Tour Eiffel pour Paris.

Il a abrité en 1878 le Musée du Risorgimento.

Après de nombreux aléas et des restaurations diverses, La Mole abrite désormais un Musée du cinéma exceptionnel.

Intérieur de La Mole avec l'ascenseur central

Mais ce n'est pas un Musée au sens classique du terme : c'est un lieu spécial et unique en son genre.
C'est l'un des plus importants du monde de par la richesse de son patrimoine et ses innombrables activités scientifiques et de vulgarisation.



Ce qui le rend unique c'est aussi son aménagement intérieur au sein d'un monument singulier et fascinant.
Les parcours de visite sont spectaculaires et d'une richesse étonnante.





Un ascenseur traverse l'intérieur de La Mole à grande vitesse et donne accès à la terrasse panoramique d'où la vue sur Turin est magnifique.

Voir ici, et cliquer sur "Vertical Dreams" pour une visite virtuelle.

Nous avons étés totalement subjugués par cette visite, d'autant plus que La Mole abritait également une exposition photographique temporaire particulièrement riche consacrée à la photographie pictorialiste, un de mes dadas!


Vraiment, ce Musée vaut plus qu'un détour!

Notre prochaine visite sera pour le Musée égyptologique, le plus ancien du monde, fondé en 1824, et le second en terme d'importance après le Musée du Caire.

Rien de tel pour nous remettre de nos émotions, qu'un Spritz en terrasse, sur une des nombreuses placettes de cette ville magique.


A consommer avec modération, mais l'Italie, elle, est à consommer sans modération!

1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

Quand je pense que je ne connais pas (encore...) Turin, alors que j'ai fait de très nombreux séjours en Italie !
Une visite s'impose d'autant que je suis un amoureux du cinéma.
Bravo pour ton excellent billet.
Amitiés
JC