vendredi 5 mai 2017

En Forêt Noire, randonnée autour de l'Eggenertal en fleurs


Nous avons randonné autour de l'Eggenertal en fleurs début avril.

Qu'il est beau, l'Eggenertal en avril, quand les cerisiers qui jalonnent ses pentes se couvrent de fleurs blanches, comme autant de flocons d'une neige de printemps!




Un enchantement, un émerveillement, les mots manquent pour décrire cette magnifique randonnée au milieu des cerisiers en fleurs...






L' Eggenertal est au sud-ouest du Pays de Bade, en Forêt-Noire : au sud du Markgräflerland, à 25km au nord de Lörrach, tout près de Schliengen.



En arrivant de Schliengen, par les routes L134 puis K6316, nous prenons à gauche à l'entrée de Niedereggenen et nous nous garons près de l'église.

C'est le point de départ d'une splendide randonnée de 5h, 350m de dénivelé et 14km, au milieu des cerisiers en fleurs, qui nous fera faire le tour de l'Eggenertal, en passant par Schallsingen et le Schloss Bürgeln, splendide château du XVIII°, qui vaut le détour.

Que voila un très agréable périple, à refaire certainement en juin, pour se laisser aller au plaisir de chaparder quelques cerises sur un arbre : chaparder ça n'est pas beau, nous l'avons appris à l'école, mais c'est si bon, et le larcin est pardonnable si on n'en abuse pas...


Ce joli parcours panoramique culmine à Steinenkreuzle à 434m d'altitude :


A mi parcours de ce circuit, et après une agréable petite grimpette, nous arrivons au Schloss Bürgeln, magnifique château du XVIII°. Voir ici (en allemand). 

C'est un édifice néo-classique au décor rococo dans un cadre pittoresque.
Jusqu'au dernier moment, le site reste tellement caché à la vue qu'il est impossible de l'apercevoir au préalable.

Ce château dispose d'un restaurant ; y sont organisés des séminaires et des concerts en saison.



Cette demeure fut construite vers 1762, sur les ruines d'un vieux prieuré,  par le prince abbé Meinrad TROGER qui, s'ennuyant ferme dans son opulente abbaye de St Blasien, trop enchâssée à son goût dans la haute vallée de l'Alb, souhaitait pouvoir admirer de beaux couchers de soleil.




L'endroit est remarquable, à flanc de montagne, dominant la plaine du Rhin à 700m d'altitude, et en plus totalement abrité de la bise du nord...le rêve.

Dès 1806 la propriété fut retirée aux princes abbés pour revenir au Grand Duc de Bade.
Un certain Napoléon Ier passa par là...

C'est maintenant une charmante demeure bien restaurée, d'où la vue est magnifique, sur les Trois Pays : l'Allemagne, la Suisse et l'Alsace.
On peut se promener dans le parc et sa roseraie, et profiter sur la terrasse d'une boisson et d'une petite restauration.



Nous retrouvons ensuite notre point de départ, à partir du col de St Johannis Breite, par un joli chemin (Panoramaweg) qui domine cette belle vallée de l' Eggenertal.

Encore un enchantement!


1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

Féérique ! Pas besoin d'aller au japon pour admirer les cerisiers en fleurs...
Amitiés
JC