dimanche 24 mars 2013

Photographie : Gilles Caron, le conflit intérieur, à Lausanne


Le promeneur du 68 se promène, quoi de plus normal ...

...et lors d'un passage récent à Lausanne, je ne voulais pas manquer l'exposition consacrée par le Musée de l'Elysée au photographe Gilles Caron (1939 - 1970) disparu au Cambodge lors d'un reportage.

Cette belle et émouvante exposition s'intitule "Le conflit intérieur" (Du 30 janvier au 12 mai).

Le Musée de l'Elysée de Lausanne est l'un des plus importants Musées entièrement consacré à la Photographie : ici .

Gilles Caron

Le Musée de l'Elysée nous montre, en 150 photographies, l'oeuvre d'un photo-reporter qui n'a cessé de questionner la finalité de son engagement.



Gilles Caron est l'une des plus importantes figures du photo-journalisme de la seconde moitié du XX° siècle.

Il a couvert, durant sa courte carrière, la plupart des évènements dramatiques de son temps, famines et guerres.



"Si l'oeuvre de Gilles Caron s’inscrit dans la grande tradition du photo-journalisme, elle en annonce aussi la crise naissante. Cette crise s'exprime sous la forme d’une conscience malheureuse, laquelle constitue une critique en acte du métier. Le "conflit intérieur" de Caron est celui de toute une génération qui s'interroge sur la portée du témoignage en images et plus généralement sur le sens de l’action. Chez Caron, la guerre est devant l’objectif, mais aussi au coeur de la conscience." (Voir sur le site du Musée : ici )





Il a également couvert les révoltes, dont les évènements de mai 1968 en France et ses images ont fait le tour du monde.





Gilles Caron a si bien saisi les évènements de son temps que ses images font désormais partie de notre mémoire collective!

Une belle et émouvante rétrospective sur l'oeuvre de ce photo-reporter exceptionnel disparu le 5 avril 1970 à l'âge de 30 ans avec deux de ses collègues sur la route reliant Phnom Penh à Saïgon, contrôlée par les Khmers rouges.

Voir ici le site de la "Fondation Gilles Caron".

2 commentaires:

Jean Claude Mazaud a dit…

Les photos de guerre des photo-reporters m'ont toujours beaucoup impressionné : elles sont beaucoup plus "parlantes" que les films...
Celles que tu présentes sont remarquables.
Ainsi la fameuse photo du CRS avec Cohn Bendit, c'était Gilles Caron : toute une époque !
Amitiés.

helenablue a dit…

Magnifique votre blog! Heureuse de cette découverte. je reviendrai...