lundi 13 janvier 2014

Randonnée dans les Vosges : de Turckheim à la Croix de Wihr


Samedi dernier, par une température printanière et une météo relativement favorable, nous avons pu randonner dans les Vosges au départ de Turckheim (236 m) - au début de la Vallée de Munster -  par un circuit varié qui nous a fait passer par Niedermorschwihr, le Galtz  (731 m), les Trois Epis (673 m), Labaroche, le Chalet Obschel  (764 m) pour arriver à la Croix de Wihr (890 m), puis retour par un chemin légèrement différent.

Un circuit sportif soutenu (654 m de dénivelé, 7h et ... 28 km) qui nous a changé de nos courtes randonnées dans le Kaiserstuhl des jours précédents.

Nous avons pu admirer en le traversant le magnifique bourg viticole de Turckheim.

La Porte Basse, ou Untertor,
ou Porte de France
Ses vins comptent parmi les plus réputés du vignoble alsacien, grâce à son célèbre "Brand" chanté par le poète :

"A Turckheim au Brand
Croît du vin d'Alsace le Roi
Passant, qui que tu sois,
En ce vieux dicton crois, 
Arrête-toi et bois"

En effet, Turckheim bénéficie du micro-climat de Colmar, est protégé des vents du Nord et recueille un fort ensoleillement. Voir ici .

Remarquable également était notre traversée du très beau village de Niedermorschwihr, connu pour son église au clocher octogonal vrillé, ou clocher tors, qui a une flèche octogonale tordue de droite à gauche de 45° recouverte de tuiles.

Le clocher vrillé de Niedermorschwihr

Il y aurait une centaine de clochers de ce type en Europe dont plus de 65 en France, 22 en Allemagne, etc,.. 
Il semble que certains de ces clochers aient étés construits tors pour mettre en évidence la prouesse architecturale des charpentiers, mais d'autres le seraient devenus au cours du temps, suite au travail du bois.
Voir ici le détail sur tous ces clochers.

Le passage par le sommet du Galtz (731 m), où trône une gigantesque statue du Christ nous a permis d'avoir une vue étendue et partiellement dégagée sur la plaine d'Alsace.

Vue depuis le Galtz


Le passage par la station climatique des Trois Epis était nettement moins spectaculaire.
Cette station d'altitude (673 m) est à cheval sur les bans d'Ammerschwihr, de Niedermorschwihr et de Turckheim : elle abrite un centre de rééducation et de repos.

En fait, les Trois Epis ont étés fondés en 1491 et sont nés d'un pèlerinage dédié à la Vierge.
En effet, elle serait apparue à un forgeron d'Orbey, tenant d'une main trois épis de blé, et de l'autre un grêlon, augure d'une bonne ou d'une mauvaise récolte selon que les gens se convertiraient ou non.
Le pèlerinage existe toujours.

Sur la route de la Croix de Wihr, nous contemplons à nouveau la vue par de belles échappées nuageuses.



A la "Croix de Wihr", point culminant de notre circuit (890 m) se trouve un monument qui commémore l'avancée victorieuse des hommes du 152° Régiment d'Infanterie (Les Diables Rouges) lors d'un combat au corps à corps et à la baïonnette. 
Le 19 Août 2014 sera célébré le 100° anniversaire de l'offensive décisive de la Croix de Wihr où 21 soldats sont morts.

Monument aux soldats du 152°RI

 On voit également à cet endroit la Croix de Wihr, plus ancienne (1811).

La Croix de Wihr

En résumé : un beau circuit - quoiqu'un peu long - comme nous les aimons, alliant un bain de nature intense, et une rencontre de lieux magnifiques ou émouvants, chargés du passé et du présent de l'Alsace.


1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

Quelle Randonnée !
Quel Ciel !
Quel Village !
Quel Vin !
Quelle Fatigue ?
Amicalement