mercredi 4 mars 2015

Dans les plantations de thé du Kerala



Nous avons passé en février deux jours magiques au dessus de Munnar, une station d'altitude du Sud Ouest du Kerala, à 1600m d'altitude sur la chaîne des Ghats Occidentaux.

Les Ghats occidentaux, chaine de montagnes plus anciennes que l'Himalaya, sont couverts de forêts épaisses et arrosés par un climat tropical humide.

Ils sont peuplés d'éléphants, de tigres, de singes et de nuées d'oiseaux évoluant au sein de réserves naturelles.
Ces montagnes s'avèrent également être des stations climatiques agréables.

L'altitude maximum de la région de Munnar est de 2700m.
Munnar était la station d'altitude préférée des Britanniques...

Plantations de thé

L'histoire de Munnar, où il fait frais et humide,  est liée à la culture du thé : thés bio, thés verts, thés noirs, thés qui sont ensuite parfumés et épicés (Masala tea...).

Plantations de thé

Les feuilles de thé fraiches sont bien entendu périssables et doivent être transformées immédiatement après récolte sinon elles sont perdues.

Plants de thé


La ville se fit connaitre des occidentaux avec la visite de John Daniel Munro, dans les année 1870.
Munro loua en 1877  55 000ha sur les collines du Kanan Devan à la famille royale du lieu afin d'y développer la culture du thé.

Plantations de thé

En 1924 Munnar fut en proie à une terrible mousson qui provoqua glissements de terrain et inondations, mais les habitants parvinrent à tout replanter en quelques mois.

Employée de plantation à Munnar
Actuellement, 24 000ha de plantations de thé recouvrent la région, avec une production annuelle de 50 000 tonnes. C'est ici qu'est implantée la multinationale Tata Tea Limited, l'un des leaders mondiaux de la production de thé. 

Plantations de thé

Les paysages sont splendides, l'air est pur et l'atmosphère très calme.

Les plantations, qui s'étendent à perte de vue, sont parsemées de grands arbres, qui apportent une ombre bienfaisante.


Un lac se découpe dans une vallée...


Des ONG européennes aident les communautés de producteurs à être plus autonomes et mieux formés, et à produire du thé bio selon les normes internationales. 
Des consortiums ont ainsi été mis sur pied pour aider nombre d'agriculteurs à monter leur propre usine de thé, se passant ainsi du contrôle des grands propriétaires de plantations.

Thé bio du Kerala

Il y a actuellement plus de 10 000 petits producteurs qui sont passés à la culture organique
Leurs usines vendent ensuite le thé fini par le biais des circuits de Commerce Equitable.

Au Marché de Munnar...
...où le Mahatma Gandhi est toujours vénéré.

1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

Bon, je n'achèterai plus que du thé de Kerala...
Bonne soirée;
JC