dimanche 30 octobre 2016

Promenade dans le "Jardin des Dieux" (Garden of the Gods), à Colorado Springs


En passant par le Colorado, il ne faut rater sous aucun prétexte une promenade dans le "Jardin des Dieux" (Garden of the Gods).


Il s'agit d'un Parc public de petite taille (à l'échelle américaine, s'entend) tout à fait étonnant situé aux abords immédiats de la ville de Colorado Springs, au sud de Denver. Voir ici .

C'est un parc gratuit que l'on peut parcourir à pied ou en voiture grâce à un réseau de routes et de sentiers spectaculaires.

Les étonnantes formations rocheuses rouge feu qui s'y trouvent donnent un avant goût des magnifiques parcs de l'Ouest américain au voyageur qui démarre un circuit à partir de Denver, et cela au centre d'une jolie petite ville : c'est de loin la plus belle attraction de Colorado Springs.




Les sentiers y sont agréables et le temps s'arrête : on se prend à méditer, saisi par la beauté des lieux.

Mieux vaut d'ailleurs y arriver tôt afin de trouver une place de parking, de profiter de la fraîcheur et surtout de pouvoir admirer les couleurs changeantes des rochers.

Y aller également au coucher du soleil : c'est absolument féérique.




Cet endroit s'appelait initialement Red Rock Corral.
En 1859, un topographe découvrant ces lieux s'écria : "Cet endroit est vraiment magique, créé pour que les Dieux s'y assemblent. Nous l'appellerons le Jardin des Dieux".



De nombreuses tribus amérindiennes ont eu par le passé une relation privilégiée avec cet endroit si particulier : les Apaches, Cheyennes, Commanches, Kiowa, Lakota, Pawnee, Shoshone, et Ute.

Les traditions orales du peuple Ute font remonter leur origine au "Garden of the Gods".
On y a d'ailleurs trouvé des pétroglyphes caractéristiques des peuples Ute primitifs.

Pétroglype Ute

Les sentiers parcourus par les Ute traversaient ce lieu et passaient par Ute Pass.

En 1879, Charles Elliott Perkins a acheté les terrains de ce qui allait devenir ce Parc, et à sa mort, sa famille en a fait don à la ville de Colorado Springs, à la condition expresse que l'accès en soit maintenu gratuit et ouvert à tous.


Les ressources écologiques du Parc sont remarquables.

On y trouve des Mule-deer (Cerf mulet, ou cerf hémione, espèce de cervidé fréquent dans l'Ouest américain, dont les oreilles ressemblent à celles des mules), des Brown Bats (petites et grandes chauves souris), des Bighorn Sheep (mouflons), 130 espèces d'oiseaux... et les incontournables Rattle Snakes (serpents à sonnettes) de l'Ouest américain, dont la fréquentation est à éviter!

Mule-deer male
Small brown bat
Big Horn sheep


Rattle snake
De nombreuses formations rocheuses sont propices à l'escalade.


Un Parc étonnant, aux abords immédiats de Colorado Springs, qui est à lui seul un résumé de la magnificence du Grand Ouest américain!

1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

La "promenade" continue pour mon plus grand plaisir !!!
Merci
JC