dimanche 31 juillet 2011

Suisse : à pied sur le Walserweg, dans les Grisons

Encore une randonnée magnifique : 5 jours passés en Suisse, dans les hautes vallées du Canton des Grisons, à suivre une partie du Walserweg, le "Chemin des Valaisans", un chemin historique aux paysages naturels et culturels époustouflants.

Ce sentier comporte 19 étapes, soit 300km.
Les 5 étapes que nous avons parcourues nous incitent à poursuivre notre découverte!

Mais tout d'abord, un rappel.

Le Canton des Grisons (GR), Graubünden en allemand, Grischun en romanche et Grigioni en italien, est le plus grand et le plus oriental des cantons de Suisse.
Ce nom fait référence à l'origine du canton sous la forme de trois alliances locales, les ligues grisonnes (ligues grises) regroupant la Ligue de la Maison-Dieu, la Ligue des Dix-Juridictions et la Ligue Grise.
La capitale en est Coire (Chur en allemand).


Ce canton est quasi entièrement montagneux, comprenant les hauts plateaux des vallées du Rhin et de l'Inn.

L'altitude des Alpes grisonnes est élevée, et culmine au Piz Bernina (4049m).



Les chaînes de montagne sont parmi les plus profondes d'Europe : c'est le paradis des randonneurs...et tout un monde de dénivelés.


Mais alors, qui étaient les "Walser" (Contraction de Walliser, ou Valaisans) dont nous avons suivi la trace?
Un peuple germanophone, venant de l'Oberland bernois, qui a colonisé vers l'an mille la vallée de Conches (Goms en allemand), dans le Haut Valais.

Après avoir colonisé la vallée supérieure du Rhône, une partie d'entre eux a commencé, vers 1270, à migrer dans toutes les directions (Suisse, Italie, Lichtenstein, Autriche).

Ces Walser se sont installés en haute altitude, à plus de 1500m, dans des régions inhospitalières et inhabitées, formant de nombreuses petites communautés parlant généralement le Walsertitsch, un dialecte alémanique.


Le peuplement des Walser se caractérise par un habitat dispersé et des maisons en bois reconnaissables entre toutes.

Ils se sont installés en particulier dans le Rheinwald (région de Splügen), le Safiental et la région de Vals, où nous nous sommes "aventurés".

Partis de San Bernardino (dans le Tessin), nous avons rejoint Hinterrhein par le paysage glaciaire du Passo del San Bernardino (2065 m), en 3h40 et 640m de dénivelé positif, en suivant les balises 35 des itinéraires suisses : voir ici.

C'est par ce col même que les premiers colons Walser arrivèrent dans les Grisons.

Le Walserweg historique nous a ensuite mené d' Hinterrhein jusqu'au col du Valserberg (2504 m), puis à Vals en 5h50 et 1050m de dénivelé positif.


Notre 3° étape : Vals -Turrahus nous a fait admirer des paysages grandioses malgré le temps "variable"tout au long des 5h30 et des 1250m de dénivelé positif, en franchissant le Tomülpass (2412 m).

Ensuite ce fut Turrahus - Safien Platz, (2h55 et 320m de descente) puis montée au Col du Glasspass (1846 m)...sous la pluie, soit 3h et 900m de montée. Nous avons admiré les belles bâtisses en bois aux toits de bardeaux ou de lauzes et les fameuses clôtures inclinées.


Notre dernière étape nous a mené du Col du Glasspass à Thusis, gros bourg des Grisons chargé d'histoire, par une descente agréable de 3h.

Durant des siècles, les habitants du Safiental randonnèrent avec bétail et marchandises par le Glasspass jusqu'à Thusis ; nous marchions aussi dans leurs traces!



Une très belle randonnée comme nous les aimons : sportives mais aussi historiques, nous menant à la découverte de la faune, de la flore et des habitants de ces hautes vallées des Grisons, à l'origine toujours mystérieuse.



4 commentaires:

JCMEMO a dit…

Le canton des Grisons (c'est bien de le présenter...) parait vraiment spectaculaire : Heureux homme qui a pu le parcourir..
Les photos sont trés belles : j'ai bien apprécié les maisons de bois et trouvé curieux ce ruisseau protégé par une belle barrière de bois entrcroisés.
(ps : tes photos s'agrandissent avec un clic , pas les miennes, sauf de rares exceptions. Je cherche en vain pourquoi depuis des lustres...)
Amitiés.
JC

le promeneur du 68 a dit…

Les barrières de bois entrecroisées délimitent en fait un chemin ; curieuses en effet, elles sont typiques de cette partie des Grisons.
Quant aux photos, j'ai remarqué qu'elles pouvaient s'agrandir si elles étaient placées à gauche ou a droite, mais pas lorsqu'elles étaient au milieu de la note (comme les tiennes). Va savoir pourquoi! Amitiés.

JCMEMO a dit…

Merci pour ces précisions et tes remarques sur les photos : je crois que tu es dans le vrai ; il semble que la taille choisie joue également...il va me falloir revoir mes mises en page !
Amitiés.

JCMEMO a dit…

A tout hasard je te tiens au courant de mes "essais" :
Comme tu l'indiques il semble que les photos s'agrandissent si l'on choisit dans la mise en page : "gauche" ou "droite" (cela semble marcher également avec "aucun".
Contrairement à que je supposais, le format choisi n'intervient pas.
Moralité : ne jamais se positionner au "centre"...
Maintenant à moi de jouer !
Amitiés