jeudi 3 février 2011

De retour du Mali : un pays calme!

Le promeneur du 68 rentre de son périple au Mali et au Burkina, sans problèmes et sans encombres, un périple en tout petit comité : nous étions 3 dont mon ami malien, guide dogon, plus chauffeur et cuisinier.

Heu-reux!

Le Mali est particulièrement calme, si ce n'est la vie animée et chaleureuse, sympathique en diable de ce beau pays.

A en juger ci dessus devant la grande et magnifique mosquée en banco de Djenné, sur le Niger, d'habitude prise d'assaut par les groupes d'européens.

Je veux dire calme, question sécurité.

J'avais l'impression d'un monde, d'un fossé entre les avertissements alarmistes en France et la réalité sur le terrain...mais on n'est de toute façon jamais assez prudent.


Il faut dire que dans le pays dogon, on ne risque pas grand chose dans les falaises de Bandiagara.

Calme question tourisme ; les touristes sont partis ou ne sont pas venus, sauf quelques irréductibles : en quinze jours, les blancs se comptaient sur les doigts d'une main.

Le dernier vol du Point Afrique sur Mopti est arrivé avec...3 touristes, pour, en fait, ramener ceux qui étaient encore là (je ne dirai pas 'rapatrier', car il ne s'agissait pas de cela), avant de cesser ses activités!

La conséquence de ce reflux ou de cette appréhension compréhensible des voyageurs est un impact extrêmement négatif sur la petite économie locale des guides, des loueurs de 4x4, des pinassiers sur le Niger, des hotels, des maquis (restaurants).
De toute façon la saison touristique est terminée.

Il commence en effet à faire trop chaud : lorsque j'ai quitté Ouagadougou, il faisait 42° à l'ombre...et sans ombre, bien entendu!

Arrivé à Paris à 6h du matin par -4°, le choc a été intense...

Je suis encore là bas par la pensée et le coeur avec mes amis maliens.
Quelle amitié, quelle chaleur humaine!
Ce fut un voyage formidable, émouvant...
...et sportif : 8 jours de marche dans le sud ouest du Pays Dogon (15 à 20km par jour et crapahutage dans la falaise, de bas en haut et vice versa) : splendide.
A plus tard pour quelques détails, le temps de me réacclimater à l'Alsace!

4 commentaires:

André et Colette a dit…

On attend avec impatience des photos et des commentaires !
Et merci pour la découverte de Mighty Mo Rodgers dont j'écoute en ce moment-même la musique.

le promeneur du 68 a dit…

Je prends mon temps pour trier plusieurs centaines de photos. "Grâce" au manque de touristes et à notre tout petit groupe (3!) nous avons pu accéder à des sites et des villages dans des conditions uniques,et pour le moins sportives, tel Arou, au Pays Dogon, et nous entretenir avec son Hogon, le chef spirituel. Des moments uniques de rencontres et de chaleur humaine!
Amitié.

Céline a dit…

Magnifique voyage ...... apaisement, calme , beauté.....
Merci pour ce récit
Céline

MICHELE a dit…

Je transmets ton site tout de suite à ma soeur Françoise.
On attend patiemment la suite ...